Jean-Paul's place on the Internet

PGDay France 2012 : le 7 juin à Lyon

Bonjour à tous,

Le PG Day France 2012 aura lieu cette année à Lyon le 7 juin 2012, dans les locaux de l'INSA qui nous accueillent cette année.

Pour les conférences, le programme est en ligne. Nous sommes en train de décider des ordres de passage.

Comme d'accoutumée, l’événement est gratuit pour les étudiants de l'école qui nous accueille. Aussi, étudiants de l'INSA à Lyon, n'hésitez pas à vous inscrire et peut-être découvrir PostgreSQL. Il en va bien sûr de même pour les professeurs et chercheurs de l'INSA.

Chers étudiants, à n'en pas douter, au cours de votre carrière, vous serez confrontés tôt ou tard à ce SGBD, étant donné son adoption toujours plus grandissante d'année en année, et ce, depuis le début des années 2000.

Tout le monde doit s'inscrire sur la page des inscriptions, quel que soit son profil. Il vous en coûtera au maximum 30€ pour la journée, repas inclus.

Étant donné la qualité des intervenants cette année encore, je n'ai qu'un conseil à vous donner: inscrivez-vous vite avant qu'il n'y ait plus de places !

... à bon entendeur, salut !

PostgreSQL usecase : site Le bon coin

Bonjour à tous,

Cela faisait plusieurs mois que je savais que le site leboincoin.fr fonctionnait principalement sous PostgreSQL.

Christophe Legendre m'a fait une fleur en m'autorisant à l'interviewer pour le compte du site PostgreSQLFr. J'ai donc saisi ma chance et suis allé le questionner sur son utilisation de PostgreSQL.

J'ai été assez impressionné à la fois par son installation et l'utilisation de PostgreSQL, mais aussi par sa maîtrise de PostgreSQL. Mais ce qui m'a fait le plus plaisir c'est probablement son accueil, sa gentillesse et le fait qu'il a passé tout le temps nécessaire avec moi pour rapporter à la communauté une vision claire et précise de ce que le site leboncoin.fr fait avec PostgreSQL.

Comme d'habitude, j'ai écrit l'interview et il l'a relue et validée. Ce procédé garanti au lecteur la véracité des propos. Christophe était en effet assez remonté contre un certain journalisme, qui, l'année dernière, lui a fait tenir des propos qu'il n'a jamais dit. En clair, on lui a demandé de dire que PostgreSQL ça n'était finalement pas si bien que ça, ce qu'il m'a démenti catégoriquement.

Bref. Je ne me prends pas pour un journaliste, je n'en ai ni la formation ni le talent. J'espère juste que ce "usecase" permettra à certains qui hésiteraient encore à passer leur site à "fort traffic" sous PostgreSQL.

Certains seront intrigués par la baie HP. Vous avez des informations à son sujet sur cette page et un PDF de présentation ici. Résolument une arme de performances massives :D

Ce usecase va être très prochainement traduit en anglais et envoyé au groupe Advocacy de PostgreSQL, dans le but d'être diffusé directement sur le site postgresql.org.

L'interview est à sa place, sur le site PostgreSQLFr !

Bonne lecture à tous !

PostgreSQL usecase : Le Moteur d'Orange

Bonjour à tous,

S'il y a un usecase après lequel je cours depuis longtemps, c'est celui du moteur d'Orange. Voilà plusieurs années que j'entendais parler de-ci de-là de l'utilisation de PostgreSQL au sein d'Orange pour cet outil.

Même si cela fait un bon moment qu'on travaille avec Orange chez Dalibo, j'ai quand même eu beaucoup de mal à pouvoir identifier qui faisait quoi vraiment.

C'est au cours d'une mission du côté de Sofia Antipolis que j'ai rencontré un "ancien" de l'équipe. J'ai pu alors enfin avoir les contacts que je cherchais, qui m'ont en quelque sorte orienté vers les bonnes personnes.

Quelques chiffres impressionnants:

  • 5 milliards de tuples gérés par
  • 800 postmasters répartis sur
  • 160 serveurs pour une volumétrie totale de
  • 24 tera-octets !

Ça défrise non?

J'imagine que cela va relancer un peu la page des témoignages de pros sur PostgreSQL.fr. En tout cas, ça créée une sacré concurrence...

C'est bien sûr sur cette section du site PostgreSQL.fr que le nouveau usecase est publié, précisément sur cette page.

En bref, un bon usecase de plus pour PostgreSQL ;-)

Je remercie très chaleureusement Séverine Aubry et Romain Pouget pour leur témoignage!

Bien à vous,

- page 1 de 13